Vos newsletters ne sont plus lues | Suisse Audit Hotel
avril 17, 2018

Vos newsletters ne sont plus lues

Vous envoyez régulièrement une newsletter et vous avez remarqué que les taux d’ouverture sont faibles. Elles ne vous apportent pas de réservations et il y a aussi souvent des désabonnements.

Vous vous posez des questions sur les modifications à apporter pour que celles-ci soient lues et se transforment en clients de votre établissement.

Mais pourquoi ces chiffres décevants et ces conséquences ?

Les raisons sont simples. Vos prospects reçoivent environ 40 e-mails par jour, et parmi eux il n’y a quasiment que des newsletters qui finissent dans la corbeille car le but de ces missives est de leur vendre quelque chose. Et à part de rares exceptions, aucune de celles-ci n’est lue. Comment faire pour sortir du lot?

Il est intéressant de se pencher sur ce qu’attendent vos prospects de vos communications afin qu’elles soient accueillies avec attention. Notamment comment créer le lien avec vos futurs clients grâce à un reportage ou à l’interview d’un membre de votre équipe. Le simple fait d’envoyer un tarif ne suffit plus aujourd’hui à interpeller des clients en recherche d’expérience.

La pratique de l’interview ou du reportage engage le lecteur émotionnellement car il commence déjà à vous connaître à partir du moment où il vous voit. Le but est qu’il vous reconnaisse à chaque envoi. L’interview filmée est une manière unique de faire découvrir votre établissement; de citer ce que les membres de votre équipe trouvent incontournable lors d’un séjour chez vous. Vous pouvez par exemple imaginer tourner une série mettant en scène votre barman créant des cocktails.

Ce qu’il faut retenir à travers cette proposition c’est que malgré l’ère technologique où nous vivons vos clients aiment retrouver la proximité. C’est une stratégie intéressante sur le long terme car elle donne des résultats. Les gens ont envie de vous connaître, ce qui génère finalement des réservations.

Néanmoins il faudra être un peu patient. Les taux de lecture de vos newsletters vont prendre quelques semaines afin de redevenir intéressants et surtout avec un engagement régulier.

Concrètement, je vous propose d’utiliser cette façon de communiquer sur vos 4 prochaines lettres d’informations afin de tester l’impact qu’elles produisent et de me parler de vos résultats.

A bientôt,

Anne

Vous avez d'autres questions à me poser ?

Envoyez-moi un message